Race report : Run my City Paris 2018

Run My City : la course running la plus culturelle de France

Dimanche nous étions de nouveau à Paris pour la deuxième édition de Run My City en plein coeur de notre capitale. Cette année les parcours de 9 et 15 km partaient de l’Hotel de Ville pour une virée dans les arrondissements de la rive droite. Au programme pour Bordeaux by Run, le parcours de 9 km avec un départ dans la vague des lève-tôt : 8h10.

parcours_run_my_city_2018

Nous vous avions fait découvrir l’an dernier ce nouveau concept de course running où l’objectif est de se dépenser tout en découvrant des lieux encore jamais foulés par nos paires de basket. Un concept qui nous touche forcément où running et culture s’associent pour offrir une nouvelle expérience. Plus de 7 000 participants se sont donc levés dimanche matin pour prendre part à cet événement unique en France.

depart_run_my_city

Pour course exceptionnelle, dispositif exceptionnel ! La largeur de la ligne de départ ressemble à celle d’une course de village mais la raison est simple : aucun départ groupé n’est donné. En lieu et place, des départs 2 par 2, toutes les 5 secondes. Un moyen simple et efficace d’étirer le peloton pour des raisons de sécurité et de fluidité dans les lieux visités.

Notre départ est donné à 8h16, direction le premier point d’intérêt, la Tour Saint-Jacques. Pas de visite privilège pour ce premier lieu, où nous foulons simplement le square abritant cet ancien clocher. Il faut dire que la Tour Saint-Jacques ne peut accueillir que 17 personnes à l’heure. Imaginez y faire passer 7 000 coureurs…

La découverte de Paris continue en remontant jusqu’au quartier des Halles pour un passage express dans la Canopée. Nouvel ensemble architecturale de la capitale, le Forum des Halles connait un renouveau grâce aux architectes architectes Patrick Berger et Jacques Anziutti.

Après un passage dans la Mairie du 1er arrondissement, puis le long du Louvre, un petit passage s’offre à nous, le passage Potier, nous emmenant tout droit au Jardin du Palais Royal. Ce petit passage est l’un des seuls qui débouche directement sur le jardin. Autrefois privé, appartenant à Rose Bertin en 1789, la marchande de mode de Marie-Antoinette, elle accueilli quelques boutiques et autres ateliers, précurseur de Chanel, Dior, Saint Laurent ou Cardin.

Parcourir le Jardin du Palais Royal un dimanche ensoleillé avant que le réveil des parisiens et touristes ne sonne est sans conteste à faire et à refaire….

passage-potier-run-my-cityIMG_1704

IMG_1717 IMG_1720 IMG_1711Quelques centaines de mètres plus tard, nous voilà dans une des plus belles avenues du monde : l’Avenue de l’Opéra.

Le prochain lieu traversé constitue l’événement phare de Run My City. Déjà ouvert aux runners lors de la première édition l’année dernière, l’Opéra Garnier dévoile ses richesses et sa splendeur. A l’intérieur il n’est plus question de course ni de chrono ! Tous les runners prennent le temps de lever la tête et regarder les moindre détail des quelques endroits dévoilés sur ce parcours.

opera_run_my_city opera_run_my_cityopera_run_my_cityopera_run_my_city

En plus de nous en donner plein les yeux, Run My City gâte nos oreilles ! Comme l’an dernier plusieurs groupes de musique sont dispersés au fil du parcours comme le groupe de Gospel qui accompagne le ravitaillement de mi-parcours dans la cour de la Marie du 9ème arrondissement.

Mais pouvons-nous vraiment parler de ravitaillement justement, tel le banquet offert par l’organisation est gargantuesque ! Fidèle à sa réputation Run My City réussi à faire plus fort que l’an dernier en offrant une variété jamais vu sur une course running. Alors que les premières fraises pointent le bout de leur nez dans la région parisienne, les runners ont pu déguster celle cultivées dans le jardin pédagogique de la mairie du 9ème arrondissement. Run My City met la barre très haute cette année encore pour la plus grand joie des City runners !

gospel_run_my_city

Nouveau lieu prestigieux traversé est la mythique salle du Grand Rex. Une expérience unique où nous découvrons la salle principale sous 2 angles : les balcons et la scène. La plus grande salle de cinéma d’Europe tient toutes ses promesses dans son style Art Déco et son plafond étoilé. A l’extérieur on redécouvre avec joie sa grande façade de plus de 2000m2 construit à l’origine pour accueillir un gigantesque espace publicitaire. Le projet n’ayant jamais vu le jour pour protéger les parisiens d’une agression publicitaire trop importante !

Afin de parfaire l’expérience, les équipes du Grand Rex diffusaient des extraits de films légendaires sur le grand écran avec entre autres : Rocky, Les chariots de feu, Forrester Gump.

le_grand_rex_run_my_city le_grand_rex_run_my_city le_grand_rex_run_my_city

À la sortie du Grand Rex, il reste 3 petits kilomètres. Plus calmes que les 6 premiers, nous passons par quelques squares dont le Square Emile-Chautemps et le Square du Temple. Ils font partie des 24 squares parisiens créés à l’occasion des grands travaux d’Haussmann au milieu du 19ème siècle.

La dernière surprise du parcours est la découverte de l’Hotel de Ville. Situé en plein centre de la capitale il constitue un lieu emblématique où sont reçus les Chefs d’Etats et personnalités du monde entier. Reconstruit après l’incendie de la commune en 1871, il est le siège des institutions municipales depuis le XIVe siècle.

Le parcours se termine sur le parvis de l’Hotel de Ville où une deuxième ravitaillement XXL est offert au City Runners !

hotel_de_ville_run_my_vvity

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *